Temps et charge de travail

Concilier vie familiale et vie professionnelle

18 fév 2016

Le 12 février dernier se tenaient les entretiens de l’Ires (Institut de recherches économiques et sociales)
Le thème de cette année était : Concilier vie familiale et vie professionnelle dans l’OCDE.

Franca Salis-Madinier, secrétaire nationale de la CFDT Cadres intervenait. L’occasion pour nous d’exprimer nos constats et revendications.

Quelles constats la CFDT Cadres porte-t-elle sur la question de la conciliation en France ?

Franca Salis-Madinier : « Pour la CFDT Cadres, il y a une volonté et une aspiration de la part des salariés de maîtriser la fluidité entre les deux sphères. En France, la culture du présentéisme est très forte et est notamment un obstacle à l’évolution des femmes. Nous avons des modèles managériaux qui pénalisent les femmes : forte disponibilité exigée et difficulté à la conciliation dans les métiers d’encadrement, promotion vécue par les femmes comme difficile « se battre et arracher une promo ». Les promotions sont soumises à la mobilité géographique et c’est un obstacle pour les femmes. Certaines entreprises ont supprimé cette condition. Les femmes suivent plus souvent les hommes dans une mobilité que le contraire. »

Quelles leviers d’actions sont envisageables ?

FSM : « En entreprise, la charge de travail, l’organisation du travail, l’attitude « family friendly » sont des leviers importants pour la conciliation.  Les organisations syndicales sont peu mobilisées sur ce thème mais cela progresse et on voit plus d’accords avec des contenus « offensifs ». Plus d’actions en faveur de l’égalité professionnelle doivent être envisagées. »

Qu’est-ce que demande la CFDT Cadres ?

FSM : « Pour la CFDT Cadres, il faut négocier le taux de promotion équivalent par rapport au genre (si 50% des employées sont des femmes, on doit le retrouver aussi dans le taux de promo). Nous proposons la mise en place d’un Congé paternité pris ou perdu, long et rémunéré au moins à 80%.

Il faut combattre le présentéisme en entreprise, par un autre management qui ne se base pas sur le contrôle mais sur les résultats. Il y a une importance du rôle du manager et des dirigeants d’accepter des modes de travail flexibles en terme d’organisation du travail. Un facteur de la bonne articulation entre vie privée et vie professionnelle est de parvenir à mettre en place une mesure de la charge de travail, préconisation importante qui vaut également pour le télétravail et le forfait jours.

L’irruption des TIC au travail est un risque et une opportunité de mieux concilier. Il nous faut aujourd’hui légiférer un droit et devoir à la déconnexion pour préserver équilibre et santé mentale.

Enfin, alors que le télétravail progresse en France (8% en 2006, 17% en 2012) il nous faut protéger les télétravailleurs qui voient cette forme d’organisation du travail comme une avancée pour concilier vie privée et vie perso. C’est en ce sens que la CFDT Cadres a réalisé à l’attention de ses adhérents un guide pour organiser le télétravail. »

 

Pour aller plus loin :

Programme des entretiens de l'Ires

Travailler à distance : nos services aux adhérents CFDT