L'international

Un engagement sans frontières, indispensable

English version

Pour la CFDT-Cadres, l’international n’est pas une option : c’est une nécessité. On ne peut plus se limiter aux frontières nationales alors que maintes décisions se prennent au niveau européen et international. Certes, le social est, par le traité de Maastricht, exclu du champ législatif de la Commission européenne, mais il y a lieu de renforcer l’Europe sociale par un socle européen des droits sociaux qui tend à une harmonisation vers le haut des protections des travailleurs. La CFDT cadres et la CFDT y sont largement investies à travers la Confédération européenne des syndicats et le Comité économique et social européen. De plus, avec le pessimisme ambiant qui entoure le projet européen avec le Brexit, la crise migratoire, la montée des populismes et celle terroriste, il est d’autant plus important de relancer la construction d’une Europe unie non seulement sur l’aspect monétaire et économique mais aussi sur celui social.

Le syndicalisme européen et international permet de maintenir le dialogue, continuer à construire, faire des projets en commun qui favorisent l’échange et la comparaison des pratiques syndicales différentes des pays. De même, les méthodes de négociation varient selon les systèmes nationaux. Les rencontres entre syndicats nationaux, les projets communs et les discussions permettent de mieux comprendre les différences d’approche, de construire des approches communes et s’enrichir mutuellement.

La CFDT Cadres est présente dans deux types d’organisations européennes et internationales : d’une part, UNI Global Union, à travers UNI ICTS et UNI Cadres, et d’autre part à travers Eurocadres.

Euro Cadres

Eurocadres est inter-catégoriel et partenaire social de la Commission européenne, au même titre que la Confédération européenne des syndicats (CES). Etroitement adossée à celle-ci, il a été créé en 1993. Aujourd’hui, Eurocadres représente 5 millions de managers et experts dans 24 pays européens et des fédérations sectorielles européennes comme UNI-Europa, EFFAT, IndustriAll,… Les priorités thématiques pour Eurocadres sont les conditions de travail et notamment la qualité de vie au travail (QVT), la reconnaissance des qualifications et l’éducation supérieure, les mobilités. Un grand dossier dans le cadre de la QVT est dédié à la protection des lanceurs d’alerte. A l’initiative du site https://whistleblowerprotection.eu/ , Eurocadres est un des acteurs principaux de lobbying auprès de la Commission européenne sur ce sujet.

 

Global union

UNI Global Union regroupe 20 millions de travailleurs et compte 900 affiliés dans 150 pays du secteur de services du monde entier. La CFDT Cadres tient la présidence d’UNI ICTS (secteur des télécommunications et technologies de l’information) et siège au comité exécutif d’UNI Europahttp://www.uniglobalunion.org/fr/regions/uni-europa/actualites, UNI Cadres et UNI Global Union. L’enjeu est de partager les expériences de développement syndical et les revendications des nos homologues internationaux et européens et aussi de contribuer à syndiquer les membres et orienter les sujets au niveau des comités d’entreprise européens. Car les stratégies de multinationales ne s’arrêtent pas aux frontières des pays mais elles sont transnationales et les syndicats doivent aussi agir sur ce terrain. Au niveau d’UNI nous participons à plusieurs projets transnationaux, à UNI cadres sur la campagne sur l’équilibre vie privée vie professionnelle et sur les lanceurs d’alerte, sur UNI ICTS au projet européen sur l’externalisation et ses impacts dans le secteur IT et Télécoms. Nous sommes force de proposition sur les sujets concernant les cadres et les revendications sur les conditions d’exercice d’une responsabilité professionnelle, éthique et sociale des cadres qui ont été résumées dans le Code UNI pour les Professional and Managers. Enfin, avec UNI nous agissons sur la politique règlementaire et les accords globaux mondiaux. L’accord santé mondial à Orange signé en Novembre 2014 que la CFDT Cadres avec la F3C a promu, en est un beau résultat.

Par ailleurs, la CFDT Cadres participe régulièrement avec UNI, Eurocadres et la CES à des réflexions européennes sur les nouvelles formes et organisations du travail sous l’effet de la numérisation, et au projet sur la QVT, mené par des syndicats italiens.

 

International relations are essential

 

For CFDT-Cadres, international relations are a core activity. We cannot reduce our scope of action to an only national domain. Many rules and regulations are international and national law is often only an adaptation of international, and especially European norms. Although social legislation is to a large extent left to the national authorities, we are in favour to enhance the European Pillar of social rights which is an attempt to harmonise and pull upwards the rights of European workers. CFDT and CFDT Cadres work actively with the ETUC and the EECS on these issues. Considering the present pessimism about Europe, the consequences of Brexit, the migrant crisis, terrorist attacks and the result of the elections in the US, it is extremely important to work in favour of a united Europe and a European harmonisation which goes beyond financial and economic affairs.

European trade unionism enables us to maintain dialogue with our partners, continue to construct alliances, work on common projects which increase exchange and enable us to compare our bargaining practices, which vary between the different systems. Meetings with other national trade unions, common projects and discussions enable us to understand different systems, construct common approaches and have a cross-fertilisation of practices.

CFDT Cadres is represented in two different European and international organisations: we are member of UNI Global Union by our membership in UNI ICTS and UNI Cadres on an international level, and in Eurocadres on a EU level.

Euro Cadres

Eurocadres is a cross-sectorial trade union and as such, one of the three recognised European cross-sectoral social partners. Eurocadres represents employees and participates in the European cross-sectoral social dialogue. It has been created in 1993 and is closely related to the ETUC. Today, Eurocadres gathers 5 millions of managers and professionals in 24 countries, as well as European sectorial federations such as UNI-Europa, EFFAT, IndustriAll, etc. Thematic priorities are stronger knowledge-based Europe with real freedom of mobility and quality of working life. An important topic of Eurocadres since 2016 has been devoted to push for EU-wide protection of whistleblowers. The platform gathers nearly 80 other organisations. 

Global union

UNI Global Union  represents more than 20 million workers from over 900 trade unions in 150 countries in the skills and services sector. CFDT Cadres holds the presidency of UNI ICTS (information and communication technology) and has a seat in the executive committees of UNI Europa, UNI Cadres and UNI Global Union.

The objective is to work together, to share the experiences and help to organise more workers. UNI has agreed over 50 Global Agreements with multinational companies have set fair standards and conditions for their more than 10 million workers around the world. A recent exaple is the global agreement on health at work signed by Orange in November 2017 with major support by CFDT. UNI is the voice of service workers at the global level with seats on key sustainability organisations like the UN Global Compact and at forums for global leaders like the G20 and the World Economic Forum. UNI Cadres has put forward major propositions concerning P&Ms concerning the exercise of their professional responsibilities, which is mentioned in the UNI Code for P&Ms.

In addition, CFDT participates in a regular fashion with UNI, Eurocadres and the ETUC in European events on digitalisation and new forms of work, quality of working life and psychosocial health risks.