Nos engagements

15eCongres_CFDTCadres_2017

2017-2021, Cadres avec et pour la CFDT

Pour ce qui est de l’avenir, la CFDT Cadres propose :

Tout d‘abord une lecture des évolutions sociétales et économiques qui impactent les cadres. Les mutations de l‘emploi font que le CDI et le temps plein ne sont plus l’unique horizon. Constat est fait que les cadres aspirent à plus, de coopération et de reconnaissance alors que les entreprises sont toujours de plus en plus prescriptrices. Alors que nous mettons en œuvre des droits collectifs (CPA, droit à la déconnexion, droit d’alerte, etc…) le besoin d’accompagnement par des appuis professionnels personnalisés est un enjeu pour le syndicalisme porté par la CFDT.

Sur un second plan plus revendicatif, il reste primordial de revaloriser l’évaluation transparente de l’activité et de réguler la transformation numérique. Sur le temps de travail, nos revendications pour un droit à la déconnexion ont trouvé une sortie législative ; il reste néanmoins à décliner ce droit au plus près des réalités des salariés.

Ce qui était une revendication devient un devoir tant la question du temps de travail dans sa mesure mais surtout dans la quantification de la charge de travail est un enjeu. La charge de travail, l’équilibre vie professionnelle / vie personnelle, la question de la reconnaissance de nouvelles pénibilités, le travail sur l’égalité professionnelle occuperont la mandature. Enfin, dans le droit fil de nos travaux précédents, nous devons approfondir et mutualiser notre expertise sur le travail, le management et les relations sociales.

Texte soumis au Congrès : 

Rapport d’activité 2013-2017

Avant-projet de résolution 2017-2021

Coopérations et engagements

2013-2017, coopérations, engagements

Le paysage économique et social au moment où se tient ce congrès est marqué par des mutations et des ruptures qui frappent notre pays et bien d’autres pays de l’Union européenne. Dans un contexte de crises plurielles, de croissance très faible, d’impacts limités des mesures macro-économiques de régulation, quels sont les leviers pertinents aujourd’hui permettant de sortir de ces crises, de sortir de tant d’impasses ? C’est une question centrale. Une mobilisation massive de toutes les forces vives, de toutes les intelligences, de toutes les compétences, est nécessaire. Les enjeux posés par la tentative de mise en place de politiques de filières notamment dans le numérique associant les différentes composantes de l’écosystème pouvoirs publics, fédérations patronales, organisations syndicales donneurs d’ordre et sous-traitants sont importants. Ils doivent aussi pouvoir être déclinés dans les territoires. Le seul discours sur les efforts à produire, sur l’austérité, les restrictions budgétaires, les économies à réaliser, les coûts à réduire et les effectifs à réduire ou supprimer ne saurait suffire pour redresser la barre, retrouver des leviers de compétitivité. Il convient d’inventer de nouveaux modèles économiques compatibles avec un développement respectueux des grands équilibres des systèmes de protection sociale et de solidarité. Cela vaut tant au niveau national qu’au niveau européen et ce contexte implique de remettre la question des solidarités sur le devant de la scène. Le déficit de réflexion prospective des représentants patronaux souvent arc-boutés sur le seul coût du travail et les difficultés de certains acteurs syndicaux à penser les réformes indispensables à la performance économique et sociale, à la cohésion économique et sociale, mais parfois même à regarder certaines réalités en face, tout cela confère à la CFDT une responsabilité singulière.

Télécharger le dossier de presse du 14e congrès

 

Changer la donne

2009-2013, changer la donne

Le 13ème congrès (17-19 juin 2009, Nîmes) s'est tenu au cœur d’une crise faisant éclater un besoin de changer de modèle de croissance et de développement. L’enjeu est de changer la gouvernance, de peser sur les stratégies et d’interpeller entreprises et administrations sur leur responsabilité. Nous entendons rénover le syndicalisme cadres. Son slogan « Changer la donne, Cadres avec la CFDT » en signe l’ambition. La résolution générale propose d’agir pour changer la gouvernance des entreprises et des administrations et ainsi peser sur les stratégies ; d’interpeller les entreprises et les administrations sur leur responsabilité ; de reconnaître l’investissement des cadres au travail ; de rénover le syndicalisme Cadres. Cela nécessitera de prendre en compte les identités professionnelles, les métiers et fonctions, de développer des informations et services spécifiques pour les cadres et d'être en proximité avec les cadres, comme avec les autres salariés. Un Bureau national renouvelé a élu Jean-Paul Bouchet nouveau secrétaire général. Le Congrès a adopté à l’unanimité le projet de résolution générale 2009-2013 ainsi que le rapport d’activité présenté par François Fayol, secrétaire général sortant.

La CFDT s'engage aux côtés des cadres

La CFDT Cadres adresse un message de solidarité aux cadres victimes de la crise, écartés de leur emploi ou subissant les tensions croissantes sur leurs conditions de travail et sur leur rémunération. Salariés à part entière, les cadres sont de plus en plus tenus à l’écart des décisions stratégiques. Ils supportent aujourd’hui les conséquences des défaillances de gouvernance et les déficits de régulation dans les entreprises et les administrations. Dans cette crise, les employeurs en appellent à la solidarité et les cadres sont particulièrement sollicités au nom d’une équité nouvelle, pendant que les autres parties prenantes, actionnaires et cadres dirigeants, sont terriblement absents et s’exonèrent le plus souvent de toute contribution. La CFDT Cadres dénonce cette iniquité de pouvoir qui s’est installée aux dépens de la véritable valeur de l’entreprise qu’est le travail et l’innovation.Face à la crise, il est temps de changer la donne entre les cadres et l’entreprise. Face à la crise, il est temps de redonner la parole aux cadres. L’heure est à l’action collective afin de peser sur les lieux où se définissent les stratégies, de peser sur l’organisation du travail. La CFDT Cadres entend rénover le syndicalisme cadres pour gagner la bataille de la représentativité. Cette bataille sera celle de la proximité avec les cadres, donc celle de l’écoute, de l’accueil, de la prise en compte des attentes et des besoins. Une bataille dans laquelle la CFDT s’engage totalement aux côtés des cadres.

Télécharger le dossier de presse