Travailler à distance

Une entreprise pratique le télétravail si elle a des personnes qui travaillent au moins une demi-journée par semaine en dehors de ses locaux, de façon régulière, en ayant accès au système informatique de l’entreprise par des réseaux électroniques et les services de technologie de l’information et de la communication (courrier, informatique, etc.). Un employeur a l’obligation d’indemniser ses salariés en télétravail. Pour la CFDT Cadres, des règles doivent être collectivement négociées et chaque télétravailleur doit disposer d’un contrat de travail s’en référant. Le télétravail obéit à la règle du volontariat et chaque télétravailleur doit pouvoir se déconnecter de l’entreprise.

Les conditions pour réussir le télétravail

Côté salarié. Les 12 conditions pour réussir le télétravail

Qui peut télétravailler avec plaisir ?

  1. Aimer travailler seul(e), loin du collectif de travail
  2. Disposer d’une triple aptitude à l’autonomie (professionnelle, gestion du temps, technique)
  3. Faire partie d’une famille télétravail-compatible (conjoint mais aussi enfants selon les âges)
  4. Être déjà bien intégré aux réseaux professionnels internes de l’entreprise … pour diminuer le risque d’isolement
  5. Être conscient de la nécessité du télétravail à temps partiel (ne pas dépasser 3 jours par semaine) … pour diminuer le risque d’isolement
  6. Habiter un logement télétravail-compatible : surface, réseaux, … mais aussi environnement
  7. Accepter l’idée de vivre le paradoxe ''plus de temps et de charge de travail/ plus de qualité de vie''
  8. Avoir négocié et signé un contrat écrit de salarié en télétravail
  9. Avoir un rapport de confiance très grand avec l’entreprise et le management
  10. Occuper un emploi télétravaillable
  11. Exercer un métier intéressant rendant supportable un temps de travail pouvant être plus long
  12. Avoir une fonction bénéficiant d’un fort degré d’autonomie dans l’organisation et pouvant être gérée selon les modalités de la gestion par objectifs

Côté entreprise. Les 12 conditions pour réussir le télétravail

Quelques bonnes pratiques

  1. L’entreprise doit être pleinement convaincue que l’amélioration de la qualité de vie au travail et hors travail des salariés est une source d’augmentation de la productivité
  2. Admettre que cette organisation du travail repose sur la confiance réciproque
    entreprise/salarié(e)
  3. Prendre les moyens de maintenir le lien social : nécessité du télétravail à temps partiel (ne pas dépasser 3 jours par semaine)
  4. Gérer la mise en place de cette nouvelle organisation comme celle des autres changements
  5. Informer et convaincre toute la ligne hiérarchique sur les raisons et objectifs du changement
  6. Négocier un accord d’entreprise sur le télétravail avec les organisations syndicales
  7. Concevoir et mettre en place de nouvelles procédures pour la gestion à distance
  8. Mettre en place des formations pour toute la ligne hiérarchique, les télétravailleurs et leurs collègues
  9. Reconnaître les particularités du travail nomade et du télétravail occasionnel
  10. Justifier et expliquer que le télétravail n’est pas adapté à tous les métiers
  11. Justifier et expliquer que le télétravail n’est pas adapté à tous les salariés
  12. ... mais reconnaître que le télétravail n’est ni une récompense, ni un privilège réservés à certains.

Ressources