Numérique et télétravail

Cadres et numérique : une place pour la négociation syndicale

Le dernier numéro de la revue Terminal dresse un bilan des impacts de la transition numérique sur le travail et la situation des cadres.

 

Depuis le site de la revue Terminal - Publication du 20/06/2018
 

" La transition numérique dans les entreprises, risques et opportunités pour les cadres

 

Selon l’Observatoire français des conjonctures économiques, la tendance est à l’accroissement des qualifications dans l’économie française. D’ici à 2022, plus d’un quart de l’emploi concernera des « cadres », une dénomination dont la pertinence s’érode puisqu’il s’agira de moins en moins d’encadrer mais, au contraire, de plus en plus de mettre en œuvre des compétences hautement spécialisées pour produire directement. Les évolutions sont bien sûr technologiques, mais également organisationnelles et institutionnelles. Selon le mot de Robert Castel, elles ravivent les craintes « d’un effritement de la condition salariale » dans une société française où neuf emplois sur dix sont salariés. Pour autant, les modèles productifs et managériaux basés sur les technologies numériques peuvent-ils s’affranchir impunément des normes actuelles du travail, habituellement négociées au sein de la société « salariale » ?

Réagissant à l’actualité des réformes engagées par le gouvernement français, Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, répond à cette question : « Il y a une forme de négation des corps intermédiaires qui est beaucoup trop forte et dangereuse ». Ainsi, dans un contexte de transition numérique qui catalyse les crispations sociétales, la marginalisation actuelle des corps intermédiaires dans la vie publique constituerait « une profonde erreur ».
 

" [LES CADRES] ONT 1,7 FOIS MOINS DE CHANCES D’ADHÉRER A UNE ORGANISATION SYNDICALE QUE LEURS COLLÈGUES OUVRIERS "

Appréhender l’impact de la transition numérique sur le travail en entreprise suppose, pour les syndicalistes d’aujourd’hui, de traiter à la fois des questions de déconnexion, d’organisation du travail, de charge de travail, de gestion prévisionnelle des emplois et compétences, de l’évolution des relations sociales dans l’entreprise, ceci à l’aune des évolutions technologiques. La journée Cadres tenue à la Fédération générale de l’agroalimentaire (FGA) de la CFDT a abordé quelques-unes de ces thématiques, invitant à un échange entre spécialistes académiques et militants concernés par la syndicalisation des cadres dans la sphère productive où ceux-ci ont 1,7 fois moins de chances d’adhérer à une organisation syndicale que leurs collègues ouvriers [Dares, 2016].

Dans un contexte d’évolution rapide de la législation sur le travail et l’emploi, Cédric Gossart de Télécom École de Management (TEM) a présenté le 15 mars 2018 aux militants cadres de la FGA sa vision des Enjeux de la transition numérique des entreprises issue du travail de préparation, d’une part, du livre blanc publié par l’Institut des Mines-Telecom (IMT) sur la digitalisation des entreprises et, d’autre part, du dossier « Les enjeux de la transformation numérique dans l’entreprise du futur » publié dans le n° 120 de Terminal. L’exposé de Cédric Gossart a brossé un panorama des enjeux économiques, sociaux et environnementaux de la transition numérique des entreprises en termes de risques et d’opportunités à partir d’éclairages sectoriels dans l’électroménager, la santé, l’automobile mais aussi sur l’agro-alimentaire. Ainsi, 94 % des entreprises de plus de 250 salariés du secteur des industries agro-alimentaires perçoivent la transformation numérique (robotisation) comme une opportunité. Côté risque, d’après le think tank Bruegel, le pourcentage d’emplois mis en danger par la numérisation serait de 49,5 % pour la France, figurant au 6e rang des pays les moins menacés dans l’Union européenne.

Pour sa part, Ute Meyenberg, secrétaire nationale CFDT Cadres et vice-présidente d’Eurocadres, a discuté de l’impact de la numérisation pour les cadres en termes d’organisation du travail (charge de travail, déconnexion, management à distance et nouvelles formes d’emploi précaire) et d’enjeux déontologiques (atteintes à la vie privée et modification du champ de la responsabilité civile). Faisant suite au dossier du précédent numéro de Terminal, nous présentons donc son point de vue qui a servi de base à nos échanges ultérieurs."

par Dominique Desbois (Comité de rédaction de Terminal)

 

 

► ENTREPRISE DU FUTUR : LES ENJEUX DE LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE DES ENTREPRISES

" [..] ces évolutions de l’ère numérique nécessitent des ajustements de nos habitus, que ce soit au travail ou dans la vie privée, où la concertation et la négociation syndicale peuvent prendre toute la place qui leur revient."

Ute Meyenberg

 

 

 

 

  • Lire l'article, par Ute Meyenberg, Secrétaire nationale de la CFDT Cadres

 

► PANORAMA DES INNOVATIONS SOCIALES NUMÉRIQUES

" [Lorsque] cohabite[nt] plus de 7 milliards d’êtres humains sur la terre et que 70% des 15-24 ans surfent sur le web, notamment grâce à des smartphones … il se pose la question du rôle que le numérique peut jouer pour relever les grands défis de l’humanité." 

  • Lire l'article, par Cédric Gossart, Nicolas Jullien, David Massé et Müge Özman

 

+ d'infos :

Le site de la revue Terminal

La transition numérique dans les entreprises, risques et opportunités pour les cadres (par D.Desbois)

Entreprise du futur : les enjeux de la transformation numérique des entreprises (par Ute Meyenberg)

 

Photo : Fotolia