Emploi et compétences

Quels enjeux pour l’emploi cadres en 2019 ?

20 déc 2018

La CFDT Cadres se penche sur les derniers travaux de l'APEC relatifs aux perspectives cadres pour 2019.


L’Observatoire de l’APEC publie un document original « Enjeux Cadres 2019 ». Il s’agit de mettre en regard une explicitation des attentes des cadres à celles des choix stratégiques, politiques RH des entreprises. Ce document permettra certainement aux cadres et RH autant qu’aux acteurs institutionnels du service public de l’emploi de se projeter de manière étayée sur l’année 2019. L’évolution du marché de l’emploi y est reflétée à partir de trois entrées : recrutement, trajectoires, compétences.


Comme attendu, les prévisions de recrutement se maintiennent à un niveau très élevé pour les cadres. De nombreuses embauches sont prévues, mais les pratiques de recrutement sont à la peine. L’année 2018 a marqué le décollage des pratiques de sourcing par les réseaux sociaux, tout en préservant les canaux plus classiques. Aux entreprises et aux cadres de s’adapter à ces procédures multisourcing.

À noter par ailleurs, l’effet différenciant des offres d’entreprise qui proposent un objet social : cela désormais explicitement au nombre des attentes classiques des cadres. L’attirance pour le travail ‘’qui a du sens’’ sera structurante pour les années à venir. En revanche, ceux qui en ont fait l’expérience- souvent par l’ESS - expriment une vie au travail entre espoirs et déconvenues.

[..] la conjoncture favorable n’efface aucunement les difficultés pour les cadres seniors, dès 45 ans, au chômage, ainsi que les très fortes inégalités salariales entre les femmes et les hommes."

Stéréotypes - WingzDans ce marché conjoncturellement favorable, les cadres ont des trajectoires de carrière plus intéressantes. Pour les jeunes, le taux d’insertion se stabilisant à un haut niveau, ce sont les conditions d’accès à l’emploi qui s’améliorent et continueront à s’améliorer en 2019. Le salaire médian est en hausse, la part des CDI augmente : 83 % des diplômés de niveau bac +5 sont en emploi 12 mois après l’obtention du diplôme, et 62% sont en CDI. 

En revanche, la conjoncture favorable n’efface aucunement les difficultés pour les cadres seniors, dès 45 ans, au chômage, ainsi que les très fortes inégalités salariales entre les femmes et les hommes. 

Les contours du rôle cadres sont évidemment impactés par la transformation digitale au sens où le numérique questionne la façon de travailler plus que la maîtrise d’outils. La part des cadres qui expérimentent les nouvelles formes d’emploi (type portage) reste marginale mais il y a une forte appétence des cadres pour ce type de travail, avec des effets calqués sur leurs postes de travail, cela leur permettant de reprendre la main sur leur travail, et l’équilibre avec leurs autres temps de vie. 

La fonction RH cherche et peine à se développer pour prendre en compte les nouveaux contours du rôle des cadres, par leurs attentes autant que par les attendus du travail. 

Au-delà de la compétence technique cœur de métier pour un cadre, les compétences transverses sont identifiées : capacité à travailler au sein d’équipes pluridisciplinaires, capacité à avoir une approche commerciale et juridique pour toutes les catégories de métier. 

Document inédit dans les travaux de l’APEC, cette analyse macro des enjeux de l’emploi cadres saura être utile à tous les acteurs qui s’interrogent sur les spécificités de cette fonction particulière.

 

Par Anne-Florence Quintin, Secrétaire nationale de la CFDT Cadres

 

+ d'infos

[APEC] Les nouvelles formes de l’emploi : enjeux et vécu des cadres 

Site officiel de l'APEC