Jeunes et stagiaires

Un guide pour aider les jeunes chercheurs

Des études à l'emploi, un outil pratique pour accompagner les doctorants et les jeunes docteurs.

 

Dans de nombreux pays, le doctorat est indispensable pour intégrer un poste important de cadre dirigeant, privé ou public. L’internationalisation des carrières renforce pour les postulants l’intérêt de la possession d’un doctorat. En raison de la place accordée aux grandes écoles dans la production de ses élites, la France accuse un retard important dans ce processus : seuls 4% des ingénieurs français réalisent une thèse alors qu’à l’international le doctorat est devenu le diplôme de référence ! Plus globalement, ce sont tous les jeunes diplômés français qui sont freinés dans le mouvement de la mondialisation. Nous devons aussi valoriser la recherche pour agir ici et gagner une meilleure place dans la compétition économique mondiale. La recherche universitaire forme les nombreux chercheurs. Or, la France arrive en sixième position européenne en matière de pourcentage de la richesse nationale consacrée à la R&D. Ce déficit d’investissement est une explication importante de nos difficultés économiques, mais aussi de l’affaiblissement de notre rayonnement scientifique et intellectuel. Les entreprises françaises perçoivent encore trop le doctorat comme une spécialisation scientifique poussée, déconnectée de la réalité socio-économique et non comme une formation d’experts capables de prendre une part active aux processus de décision. L’avenir est à ceux qui ont appris à penser, s’adapter aux changements et surtout à les produire. L’avenir est aux entreprises qui savent ou qui sauront reconnaître ces atouts. Donner envie, c’est aussi ne pas décourager : lutter contre la précarité des doctorants et jeunes docteurs, contre les stages et les CDD abusifs, sécuriser ensuite leurs parcours professionnels… Cet ouvrage – très complet et qui comble un vide dans le domaine – apporte une aide utile à tous ceux qui se lancent dans cette aventure passionnante.

Vous allez avoir un master et vous vous demandez si vous allez faire un doctorat. Vous êtes doctorant-e ou vous avez obtenu une thèse dernièrement ou vous avez quelques années de pratiques, ce guide est fait pour vous. La CFDT accompagne les jeunes durant leur thèse et au cours de leurs premières années. La précarité, surtout dans la recherche publique, n’est pas une fatalité même si le chemin vers l’insertion est parfois difficile. Les possibilités de financement d’une thèse existent. La formation par la recherche de jeunes docteurs ou post-doctorants, c’est une expérience professionnelle qui doit permettre un transfert de connaissances et de savoir-faire et où le ou la doctorant-e doit pouvoir réaliser la meilleure thèse possible afin d’intégrer le milieu du travail avec le maximum d’atouts. Mais c’est aussi un lien fort avec l’université (l’école doctorale), essentiel pour la qualité des recherches. Ce guide est un moyen pour la CFDT, avec ces partenaires du syndicalisme étudiant, de pratiquer notre syndicalisme qui allie action sur le terrain, négociation et engagement pour produire des résultats concrets. Vous trouverez les informations dans ce guide et auprès des représentants CFDT de votre établissement (laboratoire, université, organisme de recherche, entreprise).

 

Patricia Blancard (ss dir.), Des études à l'emploi. Guide CFDT du jeune chercheur, 64 pages, 4 euros (2 euros pour les adhérents)

 

Télécharger le bon de commande