Numérique et télétravail

Télétravail : À consommer sans hésitation...mais avec modération

La cinquième enquête de l'OBERGO (avec le soutien de la CFDT Cadres) sur le télétravail livre aujourd'hui ses résultats.

 

➫ IMPACTS DU TÉLÉTRAVAIL 2018, L'ENQUÊTE

Résultats de la 5ème enquête OBERGO sur les impacts du télétravail

 

"Télétravail 2018 : de plus en plus de qualité et de productivité avec de moins en moins de fatigue et de stress

Cette nouvelle enquête, réalisée avec le soutien de la CFDT Cadres, porte sur les conditions de travail et de vie des salarié(e)s qui ont une expérience RÉELLE du télétravail à domicile. Les quatre premières enquêtes de l’OBERGO en 2010, 2012, 2013 et 2015 ont permis de dresser la liste des conditions de réussite du télétravail concernant les salarié(e)s et les entreprises.

Cette cinquième enquête confirme les résultats des enquêtes précédentes sur les impacts concernant la qualité de vie mais, de plus, fait apparaitre des évolutions spectaculaires concernant l’amélioration de la qualité et de la productivité du travail.

NOUVEAUTÉ 2018 : 26% des réponses viennent de salarié(e)s du secteur public

 

Impacts positifs en 2018 : Meilleure qualité de vie et meilleure qualité du travail

Les principaux impacts positifs induits par le télétravail sur les conditions de vie et de travail sont :

  • meilleure qualité de leur vie personnelle (travail + hors travail) : 96% des réponses pour les femmes et 95% pour les hommes (90% en 2012)
  • meilleure qualité de vie familiale : 88% pour les femmes et 90% pour les femmes (84% en 2012)
  • meilleure répartition « temps professionnels/sociaux/familiaux/personnels » : 84% (le temps « gagné » sur le trajet du soir donne plus de possibilités)
  • diminution de la fatigue physique liée aux transports : 89%
  • diminution du stress liés aux transports : 82%

Les principaux impacts positifs économiques sont :

  • augmentation de la productivité : 86% des réponses (77% en 2012)
  • augmentation de la qualité du travail produit : 84% (70% en 2012)

 

Impacts négatifs en 2018 : temps de travail plus long

Les impacts négatifs sont partagés par un moins grand nombre de télétravailleurs mais sont la confirmation de l’existence du paradoxe du télétravail: « Plus de temps de travail/ Meilleure qualité de vie » :

  • Augmentation de leur temps de travail : 57% des réponses (temps du trajet du matin « échangé » contre temps de travail) (64% en 2012)
  • Augmentation des coûts personnels liés à l'activité professionnelle: 28% (35% en 2012)
  • Augmentation de la charge de travail ressentie : 15% (22% en 2012)

 

Conclusion : le télétravail 2018 est à consommer sans hésitation mais avec modération et précautions

  • A consommer sans hésitation : cette enquête fait apparaître que les impacts positifs sont largement supérieurs aux impacts négatifs
  • A consommer avec modération : les impacts négatifs apparaissent surtout pour les durées de télétravail supérieures à 2 jours par semaine
  • A consommer avec précautions : le salarié en télétravail doit avoir des garanties ÉCRITES bien que la nouvelle loi du 29 mars 2018 ait supprimé l’obligation d’un avenant au contrat de travail"

 

➫ IMPACTS DU TÉLÉTRAVAIL 2018, L'ENQUÊTE

Enquête Télétravail Obergo 2018

 

+ d'infos :

Communiqué de presse CFDT Cadres du 17 mai 2018

Télécharger le rapport d'enquête OBERGO "Impacts du télétravail 2018"