Temps et charge de travail

Forfait jours : prévenons les dérives !

03 avr 2019

Patricia Blancard, secrétaire nationale de la CFDT Cadres en charge des dossiers Temps & Charge de travail, présente le dernier argumentaire dédié au forfait jours.


Argumentaire forfait joursLa CFDT Cadres a été partie prenante et d’une certaine manière inventrice de l'idée du forfait-jours. Le constat avait ainsi été fait que les cadres ne comptaient pas leurs heures, sans avoir pour autant une quelconque compensation en terme de repos. À partir d’une revendication d’une réduction du temps de travail pour tous et aussi pour les cadres, la seule manière de les en faire bénéficier était donc de leur octroyer des jours.

Ladite compensation devait se faire en jours, ce qui avait logiquement mené au forfait-jours. Dans les années 2000, quelques accords respectaient la revendication de 200 jours travaillés (ou en étaient proches). Depuis, les différentes lois ont malheureusement entériné un plafond à 218 jours et les employeurs multiplié les dérives. La CFDT Cadres invite à retrouver la nouvelle version de son argumentaire dédié"Forfait jours, à encadrer", et le propos étayé de la secrétaire nationale Patricia Blancard.



Pourquoi choisir un forfait-jours ?

 

 Pourquoi l'argumentaire "Forfait jours, à encadrer" ?

 

Forfait jours : Points de vigilance et dérives (1/3)

 

Forfait jours : Points de vigilance et dérives (2/3)

 

 Forfait jours : Points de vigilance et dérives (3/3)

 

 

+ d'infos

Argumentaire "Forfait jours, à encadrer" (CFDT Cadres)

Forfait jours, l'enjeu de l'autonomie des cadres (larevuecadres.fr)

 

Vidéo - Montage et réalisation : Yasmine Latch (CFDT Cadres, 2019)