Actualités

La CFDT Cadres vous présente ses meilleurs vœux pour une année pas comme les autres

09 jan 2019

La CFDT Cadres et son Secrétaire général Laurent Mahieu présentent leurs vœux syndicaux pour l'année 2019.


par Laurent Mahieu, Secrétaire général de la CFDT Cadres
Laurent Mahieu

"En 2019, La CFDT Cadres a l’ambition d’affûter son couteau suisse !

Je parle de l’ensemble des outils CFDT Cadres au service des adhérents cadres, des militants CFDT des entreprises et des administrations, des équipes CFDT : La Revue Cadres, le centre de formation CREFAC, l’Observatoire des Cadres et du management, le site web et la newsletter PARLONS CADRES, le compte Twitter @CFDTCadres et tous les guides, plaquettes et outils de communication désormais disponibles dans un seul catalogue.

Une année pour affûter… et être à l’affût du monde qui change en 2019 aussi pour les cadres, avec des opportunités et des risques, de l’entreprise/administration à l’Europe avec les espaces de démocratie sociale et politique, avec des effets des réformes en cours sur les compétences, l’encadrement, la gouvernance, les services publics, la protection sociale, le droit d’alerte, l’égalité professionnelle, etc. Dans un climat marqué par les tensions nationales et internationales, comment avancer dans l’incertitude ? Sans doute en prenant appui sur les convictions qui fondent la CFDT, désormais numéro un : l’émancipation et la solidarité, la démocratie et le dialogue, la justice sociale et la fraternité.

En 2018, au niveau des priorités CFDT, l’accent a été mis sur les fonctions publiques. Un effort énorme de proximité a été fait par toute la CFDT qui permet d’engranger des bons résultats, notamment dans certaines professions d’experts et de managers, mais aussi en deçà de nos attentes, avec un taux de participation en baisse qui nous interpelle sur la perception de notre utilité et de notre engagement. La période a aussi été riche en nouvelles implantations, en adhésions et en résultats pour les agents des administrations, d’un côté par le dialogue professionnel avec les agents et de l’autre par le dialogue social. Nous devons poursuivre coûte que coûte ces deux dialogues, dans un contexte d’extrêmes vigilance et exigence sur le devenir, le contenu et la qualité des services publics, de la qualité des emplois et des organisations.Carte voeux 2019

En 2019, l’enjeu majeur porte sur les élections CSE qui vont concerner plus de 80 % des entreprises. Trop de salariés sont encore éloignés d’une représentation syndicale CFDT en entreprise, plus particulièrement les salariés en TPE.

Cette méconnaissance du syndicalisme du réel, du quotidien, est sans doute une des origines des critiques externes faites au syndicalisme dans la période. Cette mise en place ne sera pas sans impacts sur la qualité du dialogue social, l’engagement syndical des cadres, le dialogue social de proximité avec les managers, etc.

Dans la mise en place des CSE, comme dans la mise en place des instances des fonctions publiques, un enjeu majeur réside dans la volonté ou non des employeurs patronaux ou des fonctions publiques d’ouvrir le jeu du dialogue social et de la reconnaissance du fait syndical comme facteur de progrès social et économique, facteur de qualité du vivre ensemble. Ce qui se passe aujourd’hui dans l’espace public nous appelle en effet à être exigeants et engagés. L’enjeu est celui d’une écoute affûtée comme jamais des besoins sociaux et professionnels, et parfois des détresses individuelles. Ces dernières années, à vouloir trop rétrécir le champ du dialogue social interne, on a pris le risque d’externaliser la colère sociale. Cela vaut pour les réformes en cours menées par le gouvernement et pour les négociations et concertations avec le MEDEF.


2018, une année mémorable pour la CFDT !

Décembre 2018 : à l’issue des élections dans la fonction publique, la CFDT devient la première organisation syndicale en matière de représentativité sur l’ensemble public et privé. Ça change la donne ! Cela donne aussi à la CFDT une responsabilité particulière dans le paysage social français.

Juin 2018 : un grand débat national (déjà !) en interne de toute la CFDT qui débouche sur le congrès de la confédération à Rennes. Une résolution générale qui fait débat, mais qui rassemble et témoigne de notre capacité à fabriquer de l’intelligence collective. Soulignons l’engagement pris par toute l’organisation CFDT de faire du « revendicatif cadre » une action prioritaire. La CFDT Cadres y est prête !

 

2019, une année « mémoire et miroir » pour la CFDT

100 ans après la création de ce qui allait devenir la CFDT en 1964 et 75 ans après la création (en 1944) de la FFSIC-CFTC qui allait devenir l’Union Confédérale des Ingénieurs et Cadres CFDT... : Une année pour un retour aux sources, pour parcourir le chemin, pour mieux apprécier les apports de ces années d’engagement syndical au cœur du monde du travail, mais aussi pour s’interroger sur ce qui percute le syndicalisme aujourd’hui et ce qu’il advient de l’engagement des cadres.

Aujourd’hui : 2019, c’est une nouvelle page syndicale à écrire ensemble."


par Laurent Mahieu, Secrétaire général de la CFDT Cadres

 

+ d'infos

Les outils CFDT Cadres

Historique : La CFDT devient première organisation syndicale en France !

 

Illustration : Wingz