Stress et conditions de travail

L’aménagement des bureaux, un outil de management

15 jan 2014

Ce qui relève de l’immobilier demande à être conjugué avec des clarifications, des explicitations d’enjeux, et des mises en cohérence d’intensions affichées avec des moyens alloués…

 

Les aménagements des espaces de travail sont souvent utilisés comme des outils du management de la conduite du changement. Aujourd’hui, le plus souvent, ils servent à rationaliser l’organisation du travail. Ces rationalisations doivent favoriser des coopérations, souvent transversales. Il s’agit donc, d’une part, de regrouper sous un même toit des équipes dispersées dans des locaux plus ou moins nombreux et éloignés les uns des autres. Il s’agit aussi, d’autre part, de procéder à des aménagements d’espaces de travail susceptibles de favoriser des échanges entre les salariés d’un même service ou, de façon plus ambitieuse, de services différents concourants aux même objectifs. Dans un cas comme dans l’autre, mais à des échelles différentes, on voit que c’est la notion de proximité géographique qui constitue le facteur dominant.

Il manque hélas trop souvent à ces projets de réaménagement des bureaux des clarifications stratégiques et des explicitations d’enjeux. Les salariés sont alors désemparés devant les réorganisations de leur espace de travail. Appelés à travailler dans les nouveaux locaux, ils sont souvent considérés comme des tiers acteurs aux projets alors que, de fait, ils sont les principaux intéressés. La perte d’un bureau individuel est par exemple souvent vécue comme une perte symbolique, moins de pouvoir que de statut, à l’heure où on aplatit les organigrammes et où on conteste la légitimité d’un cadre de proximité tout en lui demandant toujours plus.

Les effets escomptés de ces réaménagements ne sont donc pas au rendez-vous. Pour contribuer aux performances de l’entreprise, ce qui relève de l’immobilier et des aménagements demande à être conjugué avec des actions telles que des clarifications stratégiques, des explicitations d’enjeux, et des mises en cohérence d’intensions affichées avec des moyens alloués. L’établissement de contrats de confiance avec la hiérarchie serait aussi une bonne base pour sécuriser les salariés et s’assurer de leur engagement.


Télécharger le texte d’Alain d’Iribarne L’aménagement des bureaux. Un outil de management de la conduite du changement paru dans Cadres CFDT n°457