Emploi et compétences

Fonction publique : "Le gouvernement doit ouvrir des perspectives"

Mardi 10 octobre, l'appel lancé par les organisations syndicales du public a été très largement suivi par les militants de la fonction publique, à Paris comme en région. Mylène Jacquot, secrétaire générale de la CFDT-Fonctions publiques a fait part, à cette occasion, des axes revendicatifs portés par la mobilisation.

   

« Ce qu’on réclame :  

  • La pleine reconnaissance des missions des agents, une juste rémunération et l’augmentation de leur pouvoir d’achat,
  • Un déroulement de carrière valorisant les compétences ; le respect du calendrier Parcours professionnels, carrières et rémunérations,
  • Des espaces d’expression sur le travail et son organisation, une participation significative de l’employeur à la complémentaire santé et prévoyance ».

MyleneJacquot 10/10

« Le gouvernement doit ouvrir des perspectives pour pouvoir dépa​sser ce début de quinquennat assez négatif, précise Mylène Jacquot. Au-delà d’une meilleure reconnaissance, qui passe par une augmentation du pouvoir d’achat, les employeurs publics doivent aussi écouter les agents. Le débat va s’ouvrir sur les moyens et les missions. Les agents doivent avoir leur mot à dire sur ces questions ; ils savent ce qui est nécessaire à un service public de qualité. » 

    
Propos recueillis par Catherine Blanc, secrétaire générale adjointe CFDT Cadres,
en charge du suivi des fonctions publiques

photo © InfoComm-CFDT

+ d'infos :

[Vidéo] Une mobilisation massive des agents publics (Cfdt.fr)