Jeunes et stagiaires

La CFDT obtient de nouveaux droits pour les stagiaires

Un stage n’est pas un travail à bas coût mais partie intégrante de la formation.

 

Les compétences à acquérir devront être inscrites dans la convention de stage. La durée du stage est limitée. Pour effectuer un stage : 200h de formation minimum. Durée du stage : 6 mois maximum par entreprise par année scolaire. Un mois de stage = 22 jours, 7h/j , 35h/semaine. Dans la recherche de stage, le centre de formation a l’obligation de mettre le stagiaire en contact avec une entreprise. Et limitation à 16 étudiants suivis par un enseignant référent. En cas de stage interrompu (motifs : maladie, accident, grossesse, paternité, adoption, non respect de la convention par l’entreprise), le centre de formation pourra valider le stage pour ne pas pénaliser l’étudiant pour ses examens. La CFDT demande de limiter le nombre de stagiaires par entreprise, de former le tuteur d’entreprise, de limiter à 2 le nombre de stagiaires suivis par le tuteur d’entreprise et d'harmoniser les règles européennes des stages pour une mobilité étudiante accessible à tous.

Augmentation du montant de la gratification
Au 1er janvier 2015 : 508.20 €
Au 1er septembre 2015 : 554.40 €

 

De nouveaux droits:
Remboursement à 50 % des frais de transport.
Accès aux restaurants d’entreprise ou titres-restaurants.
Possibilité de prise de congés non rémunérés pour les stages de plus de deux mois.

Télécharger notre tract